De nouvelles fiches sont ajoutées régulièrement, n'hésitez pas à revenir souvent sur le site.






Pierre-Etienne GAUTIER,
Psychanalyste Jungien Indépendant


Fiches récentes



LES ACOUPHENES



LES ACOUPHÈNES

L'acouphène n'est pas une maladie mais un symptôme. C'est un souffle, un grésillement, un bourdonnement, un choc régulier ou une pulsation entendu sans cesse jour et nuit, dans l'oreille ou dans la tête, sans aucun stimulus sonore extérieur. En France, selon l'Institut méditerranéen de recherche et de traitement des acouphènes (IMERTA), plus de 8 millions de personnes souffrent d'acouphènes. Et il peut rendre la vie insupportable dans les cas les plus graves.

Pour comprendre l'origine des acouphènes, il faut savoir comment fonctionne notre audition. Le son se propage dans l'air sous forme de vibrations. Ces vibrations sont captées par le pavillon de l'oreille, puis traversent le conduit auditif pour faire vibrer le tympan comme une peau de tambour. Une fois amplifiées, elles sont transmises à trois petits osselets puis à la cochlée. La cochlée renferme les cellules ciliées spécialisées dans l'audition. En ondulant, les cils envoient un signal au nerf auditif qui le transmettra au cerveau. Différentes zones interviennent alors pour déchiffrer et donner du sens aux différents sons captés par l'oreille.

Contrairement à ce mécanisme classique de l'audition, les acouphènes ne sont pas des sons qui proviennent de l'extérieur, mais plutôt de l'intérieur. Certains acouphènes sont d'origine vasculaire, d'autres sont plutôt d'ordre mécanique, par exemple un problème de transmission des vibrations ou un traumatisme suite à une détonation ou à un accident de plongée.
En réalité, il y a autant d'acouphènes qu'il y a de causes. L'acouphène est un symptôme qui cache souvent une maladie sous jacente, telle que la maladie de Menière ou l'otospongiose. Enfin l'origine peut être plus générale comme dans les cas d'hypertension artérielle. Cette difficulté de trouver la cause complique le traitement et son efficacité.

Les acouphènes au quotidien

L'acouphène est un bruit subjectif qui est perçu au niveau de l'oreille ou du crâne. On peut l'entendre d'un seul coté ou des deux. Il peut être temporaire, après un effort ou après un passage en boîte de nuit, mais peut aussi être perçu sans interruption, jour et nuit.

Cette sensation sonore n'est pas liée à un bruit extérieur. La personne atteinte est la seule à entendre son acouphène, perçu essentiellement dans le silence. Ce que les malades entendent varie du simple tintement métallique ou sifflement à celui d'un bruit de tondeuse à gazon.

Traiter les acouphènes

Les acouphènes sont compliqués à traiter car on n'en connaît pas vraiment la cause. On sait qu'ils peuvent survenir suite un traumatisme ou lorsque la pression sanguine augmente au niveau de l'oreille (on entend un bruit, un sifflement). Mais l'acouphène n'est pas une maladie en soi, ce n'est qu'un symptôme. Il peut ainsi être la conséquence de plusieurs pathologies, comme une infection de l'oreille comme une otite, la maladie de Ménière ou même une hypertension artérielle.

Sa prise en charge nécessite de faire intervenir différentes approches thérapeutiques. Des traitements médicamenteux qui soulagent en partie la douleur (vasodilatateurs qui dilatent les vaisseaux sanguins dans le cerveau et anxiolytiques). Un générateur de bruit blanc peut aussi être utilisé pour masquer l'acouphène et en cas de perte auditive sévère, il y a bien sûr des techniques chirurgicales. Une perte d'audition est souvent associée à l'acouphène et lorsque l'une des oreilles est complètement sourde, on peut alors faire une stimulation électrique. Une prothèse placée sur l'enclume produit un courant électrique et entraîne une sensation sonore qui masque l'acouphène.

Les patients peuvent, dans certains cas, recourir à des thérapies comportementales et cognitives. Ils apprennent alors à ne plus focaliser sur le bruit de l'acouphène. Même si les résultats ne sont pas garantis, dans 70% des cas, ces soins diminuent la gêne provoquée par les acouphènes.
Il existe un traitement expérimental des acouphènes : l'électrostimulation. Un traitement qui ne fonctionne cependant que dans certains cas bien particuliers. Il faut donc au préalable caractériser le type d'acouphène par un examen spécifique : l'acouphénométrie. L'électrostimulation est souvent associée à la sophrologie.

Acouphènes : des causes traitées chirurgicalement
Certains acouphènes sont provoqués par une maladie, l'otospongiose, qui abîme la chaîne de transmission des sons. Lorsque la perte d'audition générée justifie l'intervention chirurgicale, les acouphènes peuvent aussi être améliorés.

Sophrologie : apprendre à oublier le bruit
Quand ils surviennent, les acouphènes sont très angoissants pour les patients. Peur de devenir sourd, peur d'avoir une tumeur et surtout peur de ne pas pouvoir supporter ce bruit qui envahit leur tête. Pour essayer de réduire les acouphènes, les ORL proposent des séances de sophrologie.
Les séances de sophrologie permettent aux patients d'apprendre à oublier leurs acouphènes, et ainsi à mieux les supporter.

Cet article a été téléchargé à partir du lien ci-après :
http://www.allodocteurs.fr/emissions/allo-docteurs/allo-docteurs-du-15-10-2015_25539.html
L’utilisation de cet article reste sous l’autorisation de son auteur et propriétaire : allodocteurs.fr



Revenir à l'accueil

Psychaanalyse - 2011 Tous droits réservés - © Psychaanalyse.com -
AvertissementDéontologiePolitique éditorialementions légales