De nouvelles fiches sont ajoutées régulièrement, n'hésitez pas à revenir souvent sur le site.






Pierre-Etienne GAUTIER,
Psychanalyste Jungien Indépendant


Fiches récentes



DES TISANES... POUR CALMER L'ANXIÉTÉ !



DES TISANES... POUR CALMER L'ANXIÉTÉ !

Passiflore, camomille mais aussi ballote, valériane et millepertuis… Connaissez-vous les vertus anti-stress de ces plantes ? Existe-t-il des interactions avec les médicaments ? Gélules, tisanes, infusions, comment soigner son anxiété grâce aux plantes ?


Par La rédaction d'Allodocteurs.fr MAJ du 26/01/2017

Millepertuis, une plante-médicament ?

On est tous concerné par l'anxiété à un moment ou à un autre de notre vie. Mais quand le sentiment d'inquiétude persiste et va jusqu'à perturber les activités du quotidien et le sommeil. C'est un véritable trouble psychologique qui concernerait en France 16 % de la population.

Si les antidépresseurs et les anxiolytiques ont la faveur des médecins pour traiter les symptômes les plus lourds comme la dépression, la pharmacopée à base de plantes a fait ses preuves pour des troubles plus légers.

La passiflore, la camomille, la ballotte, l'aubépine, la valériane, le millepertuis... Certaines ont reçu une autorisation de mise sur le marché par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé ce qui représente une garantie. Mais attention aux effets secondaires et aux interactions avec d'autres médicaments.

Parmi les plantes anti-stress, il existe le millepertuis. Aussi connu sous son nom latin d'Hypericum perforatum, il a été l'objet de nombreuses critiques en raison des interactions qu'il peut avoir avec d'autres médicaments.

Le safran, un anti-stress naturel

Stress, angoisse, anxiété généralisée, insomnie… nos nerfs nous mettent régulièrement à l'épreuve et nous minent le moral. Pour retrouver le sourire et la sérénité, lorsque ces troubles restent modérés, il n'est pas forcément nécessaire de se tourner vers les anxiolytiques ou autres médicaments allopathiques. Parfois le bonheur est dans le pré et les plantes peuvent s'avérer efficaces contre le stress, comme le safran.

Vous le connaissez surtout pour son utilisation en cuisine. Le safran apporte une touche colorée et délicate aux viandes, poissons et même aux desserts. Côté pharmacopée, le safran, qui n'est rien d'autre que le pistil du crocus, est utilisé depuis des siècles pour soulager divers maux comme les douleurs liées aux menstruations ou les troubles digestifs. Aujourd'hui, "l'or rouge" comme on le surnomme, est surtout connu pour ses vertus apaisantes voire anti-dépressives.

C'est la fleur de la sagesse et de la gaieté, derrière le nom de crocus sativus et ses pétales violets, se cache en fait le safran. Une fleur rare qui ne se laisse cueillir qu'à l'automne. Le pistil rouge de safran est cultivé depuis des siècles notamment en Iran et il est connu pour ses vertus apaisantes.

Pour sécher, le safran frais est placé dans un déshydrateur pendant deux heures à 35°C. Il perd alors 80% de son poids, 150 à 200 fleurs sont nécessaires pour obtenir un gramme de safran sec. Pas étonnant qu'il s'agisse de l'épice la plus chère au monde. Dans les herboristeries, l'or rouge coûte en moyenne 17 euros le gramme mais il présente de multiples vertus. Le safran est en effet utilisé pour les problèmes gastriques, les otites, les problèmes bronchiques et pulmonaires… mais aujourd'hui le safran est surtout utilisé pour les problèmes de dépression, d'angoisse, d'anxiété.

Vu son coût élevé, le safran est incorporé en quantité infime dans des préparations contenant d'autres plantes (pétales de fleurs d'oranger, passiflore, marjolaine…). L'ensemble de ces plantes agissent sur la détente, la relaxation, l'apaisement, l'agitation…

Les propriétés anti-stress du safran se retrouvent dans les compléments alimentaires à base de safran. Dosés à 30 mg, le safran agirait aussi sur l'humeur à la manière d'un antidépresseur. Une étude clinique iranienne a comparé les effets du safran à ceux de la fluoxetine plus connue sous le nom de Prozac® sur quarante personnes souffrant de dépression légère à modérée. Résultat : une amélioration des symptômes a été observée dans les deux groupes de patients au bout de six semaines.

Le safran fait-il donc voir la vie en rose ? Seul le temps et la recherche permettront de le déterminer. Il n'est pas indiqué en cas de dépression sévère et si les symptômes persistent, un avis médical reste indispensable.

La passiflore : des bienfaits apaisants

Nervosité, irritabilité, difficultés à s'endormir ou sommeil agité... Pour rester calme ou retrouver toute sa sérénité, certaines plantes seraient très efficaces.

L'une des plantes utilisées pour ses vertus calmantes est la passiflore, et plus précisément l'espèce Passiflora incarnata.
Passiflora incarnata est le nom d'une plante à la fleur étonnante. Elle fleurit en été. Olivier Escuder, botaniste, connaît très bien la passiflore : "Passiflora incarnata est une plante de petite taille, elle se développe sur différents supports avec les vrilles qui lui permettent de monter en hauteur. Cette plante tient son nom de sa couleur de fleur qui est rouge, rougeâtre".

Utilisée depuis toujours par les indiens d'Amérique, cette plante a été découverte par les missionnaires espagnols au XVIe siècle. Mais il faut attendre 1937 pour que la passiflora incarnata entre dans la pharmacopée française. Selon Michel Pierre, herboriste, "la passiflora incarnata fait partie des meilleures plantes calmantes, anti-stress, décontractantes, qui joue aussi contre la mélancolie et qui permet surtout d'avoir un bon sommeil (…) on la prépare en décoction en mettant une cuillère à soupe par tasse, on fait bouillir deux-trois minutes, on laisse infuser une dizaine de minutes, on prend une tasse une demi-heure avant de se coucher régulièrement. C'est la régularité d'emploi qui donnera un résultat".

La passiflora incarnata peut aussi être associée à d'autres plantes calmantes, relaxantes ayant la même action comme l'aubépine, la valériane si le sommeil est vraiment difficile. Et pour les personnes qui n'aiment pas la tisane, la passiflore existe aussi sous forme de teinture-mère ou de gélules. À consommer là encore le soir au coucher pour un sommeil plus apaisé.

Tisane : la boisson santé de l'hiver

Consommée nature, avec un peu de sucre ou une cuillère de miel, la tisane est la boisson idéale en hiver. Longtemps tombé en désuétude, le breuvage favori des grand-mères fait aujourd'hui son grand retour. Une bonne nouvelle pour notre santé car les plantes qui composent ces tisanes contiennent des principes actifs qui, bien utilisés, peuvent être bénéfiques pour notre organisme.

Toutefois, il n'est pas toujours facile de se repérer parmi la multitude de plantes et d'infusions qui existent dans le commerce. Pour être sûr de ne pas se tromper et choisir la tisane adaptée, vous pouvez prendre conseil dans une herboristerie.

En hiver, une des plantes recommandées est le bourgeon de pin qui est antiseptique. Les feuilles d'eucalyptus ont aussi des propriétés antiseptiques et expectorantes. Les fleurs de coquelicot, elles, permettent de fluidifier les glaires et d'expectorer. Enfin, l'écorce de lapacho peut être utilisée pour renforcer l'immunité en cas de fatigue.

Et pour ceux qui n'ont pas le courage de réaliser eux-mêmes les mélanges, pas de panique, il y a les tisanes prêtes à consommer. Utiliser les plantes en vrac permet de mieux les conserver et d'avoir des principes actifs suffisamment nombreux et efficaces. N'hésitez donc pas à sortir les théières. La tisane est un plaisir à consommer sans modération.

Cet article a été téléchargé à partir du lien : http://www.allodocteurs.fr/se-soigner/phytotherapie/des-tisanes-pour-calmer-l-anxiete_3995.html#xtor=EPR-1000002224

L’utilisation de cet article reste sous l’autorisation de son auteur et propriétaire : www.allodocteurs.fr



Revenir à l'accueil

Psychaanalyse - 2011 Tous droits réservés - © Psychaanalyse.com -
AvertissementDéontologiePolitique éditorialementions légales