De nouvelles fiches sont ajoutées régulièrement, n'hésitez pas à revenir souvent sur le site.






Pierre-Etienne GAUTIER,
Psychanalyste Jungien Indépendant


Fiches récentes



CHOISIR SON PSYCHOTHERAPEUTE




Comment le patient peut-il s'y retrouver?
A ce jour, peu d'universités françaises peuvent prétendre contribuer à la formation des psychothérapeutes L'organisation de la profession de psychothérapeute, du fait de l'absence de réglementation, est fondée sur le système de formation associatif. En France, la tradition a favorisé la création de syndicats professionnels.
Les associations ayant pour vocation la formation, les Syndicats en question, et autres instances (politiques) préconisent une formation inspirée du modèle psychanalytique:
La formation spécifique du psychothérapeute:
Il est demandé au psychothérapeute de suivre une formation spécifique complète selon les quatre points suivants:
• Une psychothérapie personnelle approfondie,
• Une formation spécifique,
• Des séances de supervision avec un praticien superviseur
• Un entretien du suivi par des pairs afin d’obtenir leur reconnaissance.
Il existe trois catégories distinctes de psychothérapeutes. Actuellement, les personnes faisant usage du titre de psychothérapeute peuvent être regroupées en trois catégories distinctes :
1. Praticiens ayant acquis une formation spécifique complète de psychothérapeutes et disposant ainsi de connaissances particulières en psychothérapie et en psychopathologie. Ceux-ci peuvent être psychologues, médecins, psychiatres, psychanalystes ou professionnels d’autres formations (infirmiers, éducateurs, assistants sociaux). Pour ces derniers, la reconnaissance des maîtres et des pairs les confortent dans leur légitimité.
2. Professionnels disposant de connaissances médicales ou psychiatriques, mais n'ayant acquis aucune connaissance spécifique en psychothérapie auront plutôt tendance à prescrire des médicaments.
3. Certains cliniciens, justifiant de connaissances théoriques universitaires et éventuellement de connaissances pratiques dues à leur travail en milieu institutionnel, mais n'ayant acquis aucune formation spécifique satisfaisante en psychothérapie auront plutôt un rôle socio-professionnel.
Il est important de savoir qu’avant l’amendement Accoyer, les praticiens de catégories 2 et 3 faisant usage du titre de psychothérapeute, doivent faire la preuve d’une formation spécifique complète de psychothérapeute pour mériter ce titre.
Or, depuis ces nouvelles mesures, les psychiatres n’étant pas obligatoirement compétents pour exercer la profession de psychothérapeute se verront pourtant délivrer le titre de psychothérapeute par les ARS pour peu qu’ils le demandent sans pour autant être formé.
Au consultant de s’informer car le médecin comme le psychologue clinicien se réfère à son savoir et envisage la personne à travers un cadre théorique de diagnostic qui le conduit à une thérapeutique de prescriptions et/ou de conseil, de nature bien différente de la pratique du psychothérapeute.
Il est bien entendu qu'un certain nombre de médecins et de psychologues se forment personnellement à la psychothérapie et la pratiquent en clientèle privée comme en institution, sous le couvert de leur titre. Mais c'est bien la formation spécifique en dehors de leur cursus et de leur diplôme universitaire qui les qualifie pour cette tâche.

Lundi 21 avril 2014

©http://www.api-listen.net/article-12829565.html



Revenir à l'accueil

Psychaanalyse - 2011 Tous droits réservés - © Psychaanalyse.com -
AvertissementDéontologiePolitique éditorialementions légales