De nouvelles fiches sont ajoutées régulièrement, n'hésitez pas à revenir souvent sur le site.






Pierre-Etienne GAUTIER,
Psychanalyste Jungien Indépendant


Fiches récentes



UN PSYCHIATRE VIRTUEL



UN PSYCHIATRE VIRTUEL pour détecter les troubles mentaux ?

Publié le 05 Juin 2017

Des chercheurs bordelais ont montré que des « humains virtuels » peuvent diagnostiquer certains troubles mentaux, comme la dépression.

Les chercheurs du laboratoire Sanpsy (Sommeil Addiction Neuropsychiatrie) travaillent sur de nouveaux outils numériques basés sur des scénarios médicaux mimant un entretien clinique avec des interactions empathiques. Ils ont ainsi créé le premier agent conversationnel animé ou humain virtuel capable de conduire un entretien interactif intelligent pour diagnostiquer des troubles dépressifs. Cet entretien a été construit à partir d’un référentiel médical validé (DSM-5) enrichi par des tournures de phrases et des interactions gestuelles et faciales renforçant l’engagement du patient dans l’interaction.

Une étude sur 179 patients, publiée ce mois-ci dans la revue open-source de Nature, Scientific Reports, a permis de tester la performance de diagnostic pour le trouble dépressif caractérisé. L‘expérience était basée sur l’identification par l’agent conversationnel animé de symptômes spécifiques (décrits dans le DSM 5) chez des patients venus en consultation externe. Les résultats ont indiqué que la capacité diagnostique de cet outil augmentait en fonction du niveau de sévérité des symptômes dépressifs. Deuxième résultat intéressant : la bonne acceptabilité par les patients de cet agent conversationnel, s’apparentant à un humain virtuel féminin prénommée « Julia ».
L’enjeu n’est pas de remplacer le médecin mais d’assister ce dernier pour diagnostiquer plus rapidement des patients non identifiés comme dépressifs. A terme, les chercheurs estiment que cet outil pourrait aussi être utilisé dans le cadre du suivi au domicile du patient. Cette recherche s’inscrit dans une conception globale d’un hôpital numérique, qui assurerait un continuum de prise en charge des services hospitaliers jusqu’au domicile des patients afin d’augmenter l’autonomie de ces derniers.

Source : communiqué de l'Université de Bordeaux

Cet article a été téléchargé à partir du lien : http://www.santementale.fr/actualites/un-psychiatre-virtuel-pour-detecter-les-troubles-mentaux.html

L’utilisation de cet article reste sous l’autorisation de son auteur et propriétaire : www.santementale.fr



Revenir à l'accueil

Psychaanalyse - 2011 Tous droits réservés - © Psychaanalyse.com -
AvertissementDéontologiePolitique éditorialementions légales