De nouvelles fiches sont ajoutées régulièrement, n'hésitez pas à revenir souvent sur le site.






Pierre-Etienne GAUTIER,
Psychanalyste Jungien Indépendant


Fiches récentes



FIBROMYALGIE



FIBROMYALGIE TRAITER LES TROUBLES DU SOMMEIL

La fibromyalgie est un syndrome douloureux fréquent qui touche 2 à 4% de la population, soit près de 2 millions de Français. Les douleurs musculaires et articulaires sont le plus souvent associées à une grande fatigue et à des troubles du sommeil. Il semblerait que la prise en charge des troubles du sommeil soit un des versants du traitement de la fibromyalgie.

La fibromyalgie est un syndrome douloureux

La fibromyalgie est un syndrome fréquent dont les causes restent inconnues. Cette affection touche plus particulièrement les femmes entre 30 et 50 ans et se manifeste par des douleurs musculaires et articulaires diffuses, donnant l'impression d'avoir « tout le temps mal partout ». Mais la fibromyalgie s'accompagne d'autres symptômes, notamment d'une grande fatigue ou asthénie et de troubles du sommeil.

Jusqu'à 75 % de troubles du sommeil chez les fibromyalgiques

Les anomalies du sommeil sont extrêmement fréquentes : 62 à 75% des personnes atteintes de fibromyalgie se plaignent de troubles du sommeil, contre 9 à 31% de la population générale. Leur sommeil est agité et le réveil est accompagné de fatigue et de raideurs, avec la sensation de ne pas être reposé. En fait, leur sommeil n'est pas réparateur. Certaines études ont effectivement décrit des anomalies sur les enregistrements encéphalographiques de ces malades (diminution de la quantité et altération du sommeil lent profond, éveils nocturnes).

Entre sommeil et douleur, une relation réciproque

Les études sur ce sujet tendent à montrer que les troubles du sommeil et les douleurs sont liés de façon réciproque. Ainsi, la douleur aggrave les troubles du sommeil, et les troubles du sommeil aggravent les douleurs.

Traiter les troubles du sommeil chez les fibromyalgiques

En pratique, la prise en charge des troubles du sommeil devrait faire partie intégrante du traitement de la fibromyalgie. Si les troubles du sommeil s'atténuent, les symptômes douloureux de la fibromyalgie devraient diminuer.

Thérapies cognitives et comportementales

Dans ce domaine, les thérapies cognitivo-comportementales constituent une approche intéressante car elles semblent efficaces à la fois contre les phénomènes douloureux et les troubles du sommeil.

Apnée du sommeil et impatiences

A noter que face à des troubles du sommeil, il convient de rechercher la présence éventuelle d'apnées du sommeil (arrêts brefs et fréquents de la respiration durant le sommeil) ou d'impatiences dans les membres inférieurs. Ces deux manifestations peuvent rendre compte de troubles du sommeil. Lorsque c'est le cas, il convient de les prendre en charge afin d'améliorer le sommeil des malades, qu'ils soient ou non fibromyalgiques.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé

Cet article a été téléchargé à partir du lien : http://www.e-sante.fr/fibromyalgie-traiter-troubles-sommeil/actualite/872?page=0%2C1

L’utilisation de cet article reste sous l’autorisation de son auteur et propriétaire : e-sante.fr



Revenir à l'accueil

Psychaanalyse - 2011 Tous droits réservés - © Psychaanalyse.com -
AvertissementDéontologiePolitique éditorialementions légales