De nouvelles fiches sont ajoutées régulièrement, n'hésitez pas à revenir souvent sur le site.






Pierre-Etienne GAUTIER,
Psychanalyste Jungien Indépendant


Fiches récentes



Faire face à l'avenir et à l'inconnu de ses incertitudes



« Les choses sont bien plus simples que ce qu’on peut penser, mais bien plus compliquées que ce qu’on pourrait comprendre » (GOETHE)

Cette compréhension de GOETHE peut illustrer que malgré la grande complexité que présentent certains problèmes physiques ou mentaux, il existe souvent des solutions simples, et surtout des solutions intuitives ne nécessitant pas une compréhension de la genèse du problème.

Le fonctionnement du corps et qui plus est, du cerveau est tellement complexe (il y a tant d’inconnues à découvrir encore…) qu’il a instauré des mécanismes d’auto-guérison étonnement efficaces ; ainsi les stimuler par l’hypnose ou par des techniques de thérapie brève peut s’avérer très simple et efficient, même s’il faut parfois être « patient » pour se laisser le temps de découvrir les ressources qui conviennent à soi-même.

Cela pourrait en partie expliquer le manque d’efficacité de la psychanalyse qui a comme « ambition », ou comme disent certains, la « prétention » de tout comprendre et cela par l’éclairage du passé de l’individu. Après leur psychanalyse, de nombreuses personnes se retrouvent ainsi face à une telle complexité, qu’ils éprouvent un sentiment d’impuissance par rapport aux changements. La prise de conscience de leur complexité, qui n’est après tout qu’un éclairage hypothétique selon une théorie particulière (Freud ou Lacan ou Jung…) représente alors un obstacle insurmontable à leur épanouissement personnel. La thérapie brève (comme la nouvelle hypnose par exemple) vise à comprendre l’essentiel des phénomènes qui bloquent le changement. Cela libère ainsi les capacités naturelles d’évolution personnelle … tout simplement !

Faire face à l'avenir et à l'inconnu de ses incertitudes
Voici un dessin que Pierre KROLL nous a aimablement offert et qui décrit de façon géniale deux attitudes humaines bien différentes face à l’avenir et à l’inconnu et ses incertitudes.
La première montre un homme qui, par peur, freine sa propre progression (or : « qui n’avance pas recule »), il subit son lourd fardeau (ici : un sac à dos), et la deuxième est une femme(*) qui est enthousiasmée et curieuse de découvrir cet inconnu avec les outils adéquats (la pioche peut représenter l’auto-hypnose, un moyen pour aller de l’avant).
La première attitude crée le stress et les troubles émotionnels comme l’anxiété, les peurs et angoisses, les troubles dépressifs et de nombreux problèmes psychosomatiques.
La deuxième génère la motivation de progresser activement et l’épanouissement personnel, elle va donc produire des expériences (de vie ou thérapeutiques enrichissantes).
L’apprentissage de l’auto-hypnose permet de transformer l’énergie de la peur en un enthousiasme d’utiliser ses potentialités.
* : En général les femmes sont un peu moins versées dans l’action et l’inconnu par contre elles osent plus souvent que les hommes à chercher et trouver de l’aide hors des sentiers battus pour progresser.

©http://www.nouvellehypnose.com/content/blogcategory/21/206/11/11/




Revenir à l'accueil

Psychaanalyse - 2011 Tous droits réservés - © Psychaanalyse.com -
AvertissementDéontologiePolitique éditorialementions légales