De nouvelles fiches sont ajoutées régulièrement, n'hésitez pas à revenir souvent sur le site.






Pierre-Etienne GAUTIER,
Psychanalyste Jungien Indépendant


Fiches récentes

Lexique / Définitions
15 fiche(s) - pour la lettre F

Fantasme

il s'agit de la matrice inconsciente de ces histoires grâce auxquelles le sujet met en scène, nécessairement, une solution, une fiction, pour régler son rapport au monde et au langage. Cette matrice est fabriquée avec des éléments quasi biographiques impliquant son expérience de la jouissance et déterminant le désir du sujet. ©editionsmilan.com - Fantasme Scénario imaginaire où le sujet est présent et qui figure de façon plus ou moins déformée par les processus défensifs, l'accompagnement d'un désir et en dernier ressort d'un désir inconscient. ©psychiatriinfirmiere.free - Fantasme - C'est une expression imaginaire, pulsionnelle dont la finalité est l'accomplissement d'un désir et plus précisément d'un désir inconscient. Quand l'Enfant a faim, il va fantasmer le lait ce qui va lui permettre de différer sa faim. Une Mère qui laisse patienter son bébé avant de répondre à ses besoins va lui permettre de fantasmer. Au stade oral, le monde de l'Enfant est plus fantasmatique que réel. ©psychiatriinfirmiere.free.fr


Accéder au site
editionsmilan.com/f8523e97/Les-dicos-essentiels-Milan.html



Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychologie/lexique/adulte.htm



Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychologie/lexique/stade-oral.htm


Fantasmes originaires

Fantasmes originaires - Les fantasmes oedipiens (ou -fantasmes originaires- en ce sens qu'ils structurent la personnalité de chacun) sont: 1- Le fantasme de la scène primitive. 2- Le fantasme d'abandon. 3- Le fantasme de séduction. 4- Le fantasme de castration. psychiatriinfirmiere.free.fr


Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychologie/lexique/stade-phallique.htm


Fantasmique

Imaginaire, exprimant un ensemble affectif irréfléchi, magique et incontrôlé


Accéder au site
mediadico.com/dictionnaire/definition/fantasmatique


Fantastique (délire)

Voir paraphrenie sur le site psychiatriinfirmiere.free.fr


Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/definition/paraphrenie/paraphrenie-theorie.htm


Fausse reconnaissance

trouble de l'identification où le sujet a l'impression de reconnaître des personnes différentes de celles qu'il perçoit.


Accéder au site


Fibromyalgie

La fibromyalgie, ou syndrome polyalgique idiopathique diffus (SPID), après avoir été considérée comme un syndrome, est une maladie caractérisée par un état douloureux musculaire chronique (myalgies diffuses) étendu ou localisé à des régions du corps diverses, qui se manifeste notamment par une allodynie tactile et une asthénie (fatigue) persistante et pouvant devenir invalidante.


Accéder au site
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fibromyalgie


Fin de thérapie

La fin de thérapie est le moment où le patient choisit de prendre congé de son thérapeute et où il utilise sa dernière séance pour clore avec lui le parcours réalisé, qu’il soit court ou plus important. La fin de la thérapie est toujours décidée par le patient, sauf cas exceptionnel, quand le thérapeute se trouve provisoirement indisponible pour des raisons privées (santé, déménagement, formation, etc.) ©psyvig


Accéder au site
psyvig.com/lexique.php?menu=18&car_dico=F&id_dico=8


Fixation

Fixation Dans le développement de la personnalité, la fixation est une empreinte laissée soit par un conflit mal résolu, soit par une satisfaction trop importante à un stade donné. L'évolution psychique continue plus ou moins bien, mais à chaque conflit, l'individu aura tendance à reproduire des modes de résolution spécifiques et antérieurs à ce stade, ce qui entraîne une régression. ©psychiatriinfirmiere.free


Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychologie/lexique/adulte.htm


Flash-back

On sait, sans pouvoir réellement expliquer le phénomène, que le -flash-back- (ou retour d’acide) survient d'une manière générale avec les hallucinogènes et autres drogues apparentés : LSD, kétamine, cannabis parfois, amphétamines, ecstasy, champignons - magiques -, herbes et plantes dites - sacrées -….
Ces retours d'hallucinations ou de sensations semblables à celles ressenties sous l'effet de la drogue peuvent surgir spontanément des jours, des semaines et même des mois après la consommation.
Se déclenchant à la suite d'une fatigue intense, d'un stress important ou, inversement, lors de moments de détente, ils peuvent persister et causer parfois une anxiété ou une dépression qu'il est nécessaire de traiter. - (d’après la Mildt).
Selon Jean-Marie Abgrall, dans le cadre de la manipulation mentale et du phénomène sectaire, le problème du - flash-back - se pose lorsque le sujet cherche à s’affranchir de son gourou et de son groupe d’adeptes. Alors - le flash-back est le retour spontané, imprévisible, d’un vécu sectaire de plusieurs minutes ou de plusieurs heures. Le sujet est alors convaincu de revivre au sein de la secte. Il se sent plongé dans un monde cotonneux, puis dans un univers irréel, avant de douter de son équilibre mental. Ce phénomène est en fait lié à un déclenchement par un stimulus particulier d’un système de mémoire du vécu. Il faut donc identifier les stimuli déclencheurs, quel que soit le sens dont ils dépendent. L’ouïe (chants, musiques) et l’odorat (parfums divers) sont les plus sollicités . - (in La Mécanique des sectes ).
synonyme : retour d'acide (drogue). ©psyvig


Accéder au site
psyvig.com/lexique.php?menu=18&car_dico=F&id_dico=117


Fluoxétine

Fluoxétine : Molécule du prozac
La fluoxétine est un inhibiteur de la recapture de la sérotonine (5-OH-tryptamine)
(Voir études fluoxetine dans le traitement du trouble borderline)
Autres molécules:
INHIBITEUR SELECTIF DE LA RECAPTURE DE LA SEROTONINE
la PAROXETINE CHLORHYDRATE: (Deroxat)
la CITALOPRAM BROMHYDRATE: (Seropram)
la FLUVOXAMINE MALEATE (Floxyfral)
la SERTRALINE CHLORHYDRATE (Zoloft) ©


Accéder au site
aapel.org/bdp/dico.html#prozac


Fonction paternelle

Fonction paternelle: il est impossible de savoir ce qu'est un père sans le signifiant de la paternité. Du coup, ce signifiant est retenu comme symbole du passage de la nature à la culture. Le sujet- en use pour s'assurer de sa place dans un monde organisé langagièrement (la culture). Si la mère incarne ce que l'humain doit à la nature, le père symbolique (en tant que fonction symbolique et non en tant que géniteur) représente, lui, ce qui sépare le suiel de la nature (et donc de la merci - notamment à l'occasion du complexe' d'Œdipe.©editionsmilan.com - il est impossible de savoir ce qu'est un père sans le signifiant de la paternité. Du coup, ce signifiant est retenu comme symbole du passage de la nature à la culture. Le sujet- en use pour s'assurer de sa place dans un monde organisé langagièrement (la culture). Si la mère incarne ce que l'humain doit à la nature, le père symbolique (en tant que fonction symbolique et non en tant que géniteur) représente, lui, ce qui sépare le suiel de la nature (et donc de la merci - notamment à l'occasion du complexe' d'Œdipe.©editionsmilan.com


Accéder au site
editionsmilan.com/5bc7df7b/Dico-de-la-psychanalyse-et-de-la-psychologie-Le.html



Accéder au site
editionsmilan.com/f8523e97/Les-dicos-essentiels-Milan.html


Formation Multiréférentielle

Lacanien - L’originalité du Cifp tient à ce qualificatif. Multiréférentielle , la formation que délivre le Cifp comporte les quatre disciplines clés que sont la psychanalyse d’une part et les trois subdisciplines de la psychothérapie relationnelle d’autre part, que constituent la gestalt-thérapie existentielle, l’analyse bioénergétique (au titre du psychocorporel), et le groupe psychothérapique (comportant la dynamique de groupe).

Aucune n’est privilégiée, elles sont abordées sur le mode de l’alternance. Les étudiants apprennent à naviguer de l’une à l’autre, sachant les passages quelque peu risqués parfois, la tenue éthique et épistémologique étant préservée entre ces courants tous liés à la dynamique de la subjectivation (émergence du sujet, de la personne, dialogue intersubjectif entre un praticien et son interlocuteur, refus d’une psychothérapie mécanique par protocoles du cognitivisme), ce qui fait de la psychanalyse et de la psychothérapie relationnelle des disciplines demies sœurs.

Un accompagnement est fourni tout au long, pour intégrer ces différences et en vivre les contraintes — et les ressources, plutôt que les abolir artificiellement, les dénier, ou imposer une hiérarchisation toute faite d’avance.

Philosophie et psychopathologie accompagnent, donnant leur note interdisciplinaire, tout au long ce cursus.

Cette démarche d’ensemble constitue une spécificité forte de notre École. Voir au Glossaire la définition des autres termes fournissant le détail de cette orientation.©cifpr.fr


Accéder au site
cifpr.fr/+-formation-multireferentielle-+


Formation réactionnelle

La formation réactionnelle : c'est une attitude qui s'oppose à un désir refoulé et qui se constitue en réaction contre celui-ci. C'est donc d'abord un refoulement, puis un contre-investissement dans un élément conscient de force égale. Par exemple un adolescent est conscient de son agressivité, mais pas de sa tendresse. Il est aussi conscient de sa pudeur, mais pas de son exhibitionnisme. Il transforme ainsi quelque chose d'inacceptable en quelque chose d'acceptable (tendresse vis à vis d'un petit frère en réaction à la jalousie agressive refoulée). Autre exemple, la personne qui passe son temps à tout nettoyer, ne peut tolérer la saleté, et réagit en réaction à son désir anal, ce qui lui permet de toucher la saleté tout en respectant son Surmoi et les exigences extérieures. La formation réactionnelle concerne essentiellement la pulsion anale et ses dérivés (conformisme, propreté, honnêteté...) pour justement lutter contre (contre la saleté, contre l'avarice, contre le désordre...). Quelquefois, il y a émergence du refoulé. Dans la névrose obsessionnelle, ce mécanisme est typique, caricatural, inapproprié, pathologique. La formation réactionnelle peut être utilisée par tout le monde mais de façon adaptée, ponctuelle: c'est alors un -mécanisme de dégagement-. Notons que la formation réactionnelle concerne l'attitude tandis que le renversement de la pulsion en son contraire concerne la pulsion... Lire l'article sur le site psychiatriinfirmiere.free


Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychologie/psychologie/mecanisme-defense.htm


Frigidité

La frigidité (du latin frigidus, ce qui est froid) est une notion bien connue qui n’est pas forcément précise : l’acception habituelle désigne l’absence de plaisir lors des relations sexuelles. C’est un trouble qui peut concerner les hommes ou les femmes, mais pour les hommes, on parlera plutôt d’impuissance sexuelle.
Lorsqu’elle ne consiste que dans une absence de désir sexuel, on peut parler d’aphanisis en latin ou de helones Henritud en ancien grec[réf. nécessaire].
Pour certains, une femme - frigide - est celle qui ne parvient pas à l’orgasme (on parle alors d’anorgasmie). Mais cette notion même est délicate : une femme qui atteint l’orgasme par masturbation, mais pas lors de la pénétration est-elle - frigide - ?
Cette question nous renvoie à la conception actuelle de ce qu’est la sexualité : elle est sous-tendue par l’idée que l’activité sexuelle de référence est le coït hétérosexuel. Pour les tenants de la théorie de Freud, seul l’orgasme vaginal serait un orgasme mature, le seul orgasme véritable. On se rend compte aujourd’hui que cette conception du plaisir féminin a fait beaucoup de mal : Masters et Johnson ont montré, depuis, qu’il n’existe physiologiquement qu’un seul type d’orgasme, c’est-à-dire que la réaction physiologique est toujours la même (contractions) quelle que soit la stimulation qui la déclenche (clitoris, vagin, poitrine, baisers, fantasmes, rêves…).
En réalité, les femmes qui connaissent l’orgasme par stimulation vaginale exclusive sont statistiquement très rares. Parler de frigidité, donc d’anomalie, pour une situation somme toute la plus fréquente semble aujourd’hui abusif.
Enfin, est-ce véritablement l’orgasme qui est le témoin du plaisir des femmes ? Les chercheuses contestent actuellement cette conception : ne pas avoir d’orgasme, pour une femme, ne signifie pas forcément ne pas avoir de plaisir. On voit alors combien cette notion de - frigidité - est floue : absence de plaisir, d’orgasme, dans quelles circonstances ?
À cela s’ajoute la question du désir : pour d’autres, une femme - frigide - est celle qui ne réagit pas aux stimulations sexuelles. Est-ce alors le plaisir qui lui fait défaut, ou le désir ou la timidité intense ? ©wikipedia


Accéder au site
fr.wikipedia.org/wiki/Frigidité


Frustration

Frustration Expérience psychique accompagnant la privation et provoquant un état de manque ou d'incomplétude chez le sujet. Signification que prend la situation de privation pour une personne déterminée. ©psychiatriinfirmiere.free


Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychologie/lexique/adulte.htm


Psychaanalyse - 2011 Tous droits réservés - © Psychaanalyse.com -
AvertissementDéontologiePolitique éditorialementions légales