De nouvelles fiches sont ajoutées régulièrement, n'hésitez pas à revenir souvent sur le site.






Pierre-Etienne GAUTIER,
Psychanalyste Jungien Indépendant


Fiches récentes

Lexique / Définitions
17 fiche(s) - pour la lettre O

Objet

Objet Est Objet ce qui permet à la pulsion d'atteindre son but et d'obtenir la satisfaction. Cela pourra aussi bien être une chose ou une personne (On parle alors d'Objet total) qu'une partie d'une personne (On aura dans ce cas un Objet partiel). Il pourra s'agir d'un Objet réel ou d'un Objet fantasmatique. il pourra enfin être question d'objet interne ou d'Objet externe. Est Objet tout ce avec quoi le sujet établit une relation. On définit cette relation de relation d'Objet, ou relation Objectale. ©psychiatriinfirmiere.free


Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychologie/lexique/adulte.htm


Objet

En référence à la pulsion, moyen par lequel celle-ci cherche la satisfaction.
L'objet varie selon le développement psycho-sexuel de l'individu.
Voir relation d'objet ©aapel


Accéder au site
aapel.org/bdp/dico.html#objet


Objet (bon et mauvais)

Objet (bon et mauvais) - Pour Mélanie KLEIN : Ce sont les premiers Objets pulsionnels, partiels ou totaux tels qu'ils apparaissent dans la vie fantasmatique de l'Enfant. Les qualités de -bon- et -mauvais- leur sont attribuées en fonction non seulement de leur caractère gratifiant ou frustrant (l'Enfant projette son amour sur le sein gratifiant et surtout son agressivité sur le mauvais sein), mais surtout du fait de la projection sur eux des pulsions libidinales ou destructrices (pulsions de vie ou de mort) du sujet. L'Objet partiel (sein) est clivé en -bon- ou -mauvais- Objet, ce clivage constituant le premier mode de défense contre l'angoisse. L'Objet total sera également clivé (bonne Mère/mauvaise Mère). -Bons- et -mauvais- Objets sont soumis aux processus d'introjection et de projection. ©psychiatriinfirmiere.free.fr


Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychologie/lexique/stade-oral.htm


Objet partiel

Objet partiel - L'Objet partiel est un type d'Objet visé par les pulsions partielles sans que cela implique qu'une personne dans son ensemble, soit prise comme Objet d'amour. Il s'agit principalement de parties du corps réelles ou fantasmées (sein, ...) et de leur équivalent symbolique. L'Objet partiel est notamment l'enjeu du processus d'incorporation. ©psychiatriinfirmiere.free.fr


Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychologie/lexique/stade-oral.htm


Objet transitionnel

Objet transitionnel - D'après WINNICOTT : L'Objet transitionnel constitue une partie presque inséparable de l'Enfant et il est aussi la première possession de quelque chose qui n'est pas lui. L'Enfant s'attache à cet Objet particulier qui se situe entre le pouce et l'ours en peluche, l'intérieur et l'extérieur. Le recours à des Objets de ce type est, selon l'auteur, un phénomène normal (habituel et structurant) qui permet à l'Enfant d'effectuer la transition entre la première relation orale à la Mère et la véritable relation d'Objet. ©psychiatriinfirmiere.free.fr


Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychologie/lexique/stade-oral.htm


Obsession

Obsession (obsessionnel) : représentation, idée qui s'impose à l'esprit et à laquelle le sujet ne peut se soustraire. Il s'agit du symptôme majeur du névrosé obsessionnel, lequel cherche la représentation qui réussirait à capturer le réel : - Suis-je mort ou vif, suis-je homme ou femme ? - Mais il ne débouche que sur l'échec de sa rumination : ce pourquoi elle est sans fin.©editionsmilan.com


Accéder au site
editionsmilan.com/5bc7df7b/Dico-de-la-psychanalyse-et-de-la-psychologie-Le.html


Obsession

Obsession et obsessionnel
Le terme obsessionnel fait partie du langage familier, et l'on dit par exemple en souriant:
-c'est mon côté obsessionnel- lorsque l'on est surpris à ranger trop consciencieusement les objets dispersés sur son bureau avant de se mettre au travail
Mais, lorsque l'on parle d'un trouble obsessionnel au sens d'une maladie, on décrit quelque chose de très différent, caractérisé par LE BESOIN IRREPRESSIBLE DE REPETER SANS CESSE UN RITUEL , SOUVENT BIZARRE (compulsion).
Les pensées obsessionnelles sont le plus souvent des pensées absurdes.
L'obsession est une pensée angoissante qui s'impose et dirige toute la vie de l'individu. au point de lui faire perdre le sens de ses priorités.
Voir Critères définis pas le DSM ©aapel


Accéder au site
aapel.org/bdp/dico.html#obsession


Obsession (obsessionnel)

Obsession (obsessionnel) : représentation, idée qui s'impose à l'esprit et à laquelle le sujet ne peut se soustraire. Il s'agit du symptôme majeur du névrosé obsessionnel, lequel cherche la représentation qui réussirait à capturer le réel : - Suis-je mort ou vif, suis-je homme ou femme ? - Mais il ne débouche que sur l'échec de sa rumination : ce pourquoi elle est sans fin.©editionsmilan.com


Accéder au site
editionsmilan.com/


Obsession (obsessionnel)

représentation, idée qui s'impose à l'esprit et à laquelle le sujet* ne peut se soustraire. Il s'agit du symptôme majeur du névrosé obsessionnel, lequel cherche la représentation qui réussirait à capturer le réel : - Suis-je mort ou vif, suis-je homme ou femme ? - Mais il ne débouche que sur l'échec de sa rumination : ce pourquoi elle est sans fin.


Accéder au site
editionsmilan.com/f8523e97/Les-dicos-essentiels-Milan.html


OBSESSION IDEATIVE

L'obsession idéative, autrefois appelée folie du doute, aujourd'hui appelée aussi obsession de caractère interrogatif, l'obsession idéative c'est l'obsession d'une idée, d'un mot, d'un objet, d'un fait, d'un sujet métaphysique comme la mort ou la vie, Dieu, notre place dans l'univers, le comportement du sujet lui-même, etc...
C'est une obsédante rumination. Le sujet se demande s'il a bien fait ci ou ça, il vérifie inlassablement.
Il a peur d'avoir fait une erreur, il a peur qu'on ne lui pardonne pas, alors il répète sans arrêt ses fautes à qui veut l'entendre.
Ses débats de conscience sont interminables. Il a peur d'avoir oublié d'éteindre le gaz, d'avoir empoisonné quelqu'un, d'avoir créé un accident.
C'est une pensée qui ne vous quitte plus. Quoi que vous fassiez pour ne pas y penser l'idée revient toujours, sans cesse.
C'est moins embêtant si vous pensez constamment à un lit que si vous êtes obsédé par l'idée que vous avez oublié de fermer votre porte parce que là vous avez la crainte qui s'ajoute.

Ne pas confondre avec une phobie.

© http://www.cleomede.com/categorie-1096139.html


Accéder au site
www.cleomede.com/categorie-1096139.html


Obsessionel

Voir Obsession


Accéder au site


Obsessions idéatives

L’obsession idéative : ruminations mentales obsédantes, envahissant le champ de la pensée

* soit des représentations ou des phrases
* soit des taches intellectuelles que le sujet s'impose
* soit des doutes interminables (rituel de vérification)
soit des scrupules ©lire l'article http://www.relation-aide.com/articles/description.php?id=167&cat=29


Accéder au site
relation-aide.com/articles/description.php?id=167&cat=29


Ontologie

En référence à la pulsion, moyen par lequel celle-ci cherche la satisfaction.
L'objet varie selon le développement psycho-sexuel de l'individu.
Voir relation d'objet ©aapel


Accéder au site
aapel.org/bdp/dico.html#ontologie


Opiacés

Abus de substance - Qui contient de l'opium ou exerce une action comparable à celle de l'opium.

Le groupe des opiacés rassemble des drogues dérivées de l'opium (comme le sont la morphine et l'héroïne) ainsi que ses substituts synthétiques (comme la méthadone). Médicalement, la morphine est un excellent analgésique. ©http://www.mediadico.com/dictionnaire/definition/opiace/1


Accéder au site
mediadico.com/dictionnaire/definition/opiace/1


Orientation Humaniste

L'orientation humaniste se fonde sur la capacité de la personne à puiser en elle même les ressources nécessaire à son mieux être. ©Hélène Thomas


Accéder au site
helene-psy.fr/lexique.aspx


Originalité

Crise d'originalité C'est le retour des pulsions phalliques et œdipiennes (exhibitionnisme). C'est à la fois une affirmation du Moi de l'adolescent et une manière de s'opposer (excentricité des propos, de la tenue vestimentaire, du comportement). ©psychiatriinfirmiere.free


Accéder au site
psychiatriinfirmiere.free.fr/infirmiere/formation/psychologie/lexique/adolescence.htm


Oubli intempestif

Oubli intempestif : avec l'oubli des noms propres, le lapsus, l'acte manqué, il s'agit d'une manifestation de l'inconscient : le sujet n'arrive pas, systématiquement, à se souvenir d'un mot, d'une image, d'une représentation, parce qu'ils sont trop proches, par association, d'un désir inconscient dont il ne veut rien savoir au sens du refoulement.©editionsmilan.com


Accéder au site
editionsmilan.com/5bc7df7b/Dico-de-la-psychanalyse-et-de-la-psychologie-Le.html


Psychaanalyse - 2011 Tous droits réservés - © Psychaanalyse.com -
AvertissementDéontologiePolitique éditorialementions légales